Recherche  

Fraude électorale à outrance

Depuis la mise en place des dictatures communistes, les élections libres sont la revendication centrale des opposants à la dictature. En RDA, il n'y a ni élections libres ni multipartisme. Le « rôle central » qui incombe au Parti socialiste unifié d’Allemagne (SED) est fixé dans la Constitution. Tous les candidats au gouvernement et au Parlement figurent sur une liste unique. Le vote consiste seulement à approuver ou à refuser l'ensemble de la liste. D'après les sources officielles, 99 % des électeurs votent pour. Bien que la « liste unique » soit vraiment élue à une majorité triomphante, la population la soupçonne régulièrement de fraude électorale.



Élections communales de 1989
Certains opposants cherchent des preuves lors des élections communales du 7 mai 1989 et demandent à contrôler le dépouillement des voix. Pendant de longues semaines, ils se préparent à cette tâche. La vérification du scrutin peut se faire sur un échantillon représentatif. La comparaison avec les résultats officiels montre que dans beaucoup de bureaux de vote, l’administration a manipulé les résultats des élections. Les résultats officiels sont truqués. En RDA, les élections comme élément essentiel d’une démocratie est pure façade.

vers le haut
Imprimer cette page | Recommander ce site | Envoyer un commentaire