Recherche  

Contre la dictature

L’instauration des dictatures communistes en Europe centrale et de l’Est engendre dès leur début protestations et résistance. Les soulèvements sont réprimés par l’armée, les réformes sont empêchées. Ce n'est qu’en 1989 que la dictature du Parti socialiste unifié d’Allemagne (SED), le parti d'État de la RDA, prend fin à la suite d’une révolution.



En 1945, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les partis communistes érigent des dictatures dans la sphère d’influence de l’Union soviétique. Avec l’aide de l’armée, de la police secrète et de la justice, ils combattent toute forme de rébellion. Les soulèvements sont réprimés par l’armée, les réformes démocratiques sont empêchées par l’occupation militaire et l’opposition politique est interdite.

Malgré les persécutions, les arrestations et les expulsions, les critiques ne sont pas complètement étouffées. À la fin des années 1980, la dégradation politique et économique conduit finalement à l’effondrement de la domination communiste dans les pays d’Europe centrale et de l’Est. En RDA, les manifestations pacifiques menées par une grande partie de la population provoquent la chute de la dictature du SED et conduisent à la démocratisation du pays.
Imprimer cette page | Recommander ce site | Envoyer un commentaire